banniere du sitelogo du site

presentation generale

II Diagnostic du lit mineur

1. Morphologie du lit


l‘occupation humaine des vallées a bien souvent modifié la morphologie du lit de la rivière: d‘un lit originel (lit fossile), on peut trouver un lit recalibré (élargi ou rétréci) ou endigué (approfondi).


image3


l‘installation des moulins a été la principale causes du changement morphologique du lit des rivières. La rivière a souvent été déviée de son lit originel pour obtenir des bras perchés permettant un meilleur fonctionnement des moulins. Le lit de la rivière s'est donc souvent trouvé recalibré et endigué, les biefs (bras de rivière creusé pour alimenter un moulin) ont aussi été bétonnés empêchant alors toute relation transversale avec le lit majeur.

moulin
Le petit moulin, à Colleville
Sur le linéaire de la Valmont et de la Ganzeville, on compte 39 ouvrages hydrauliques (26 sur la Valmont et 13 sur la Ganzeville). Les ouvrages (anciens moulins ou vestiges de vannages) sont localisés tous les 500 m en moyenne, conduisant ainsi à un véritable cloisonnement de la rivière. Il paraît vraisemblable que la majorité du linéaire des rivières ait été modifiée.

Le changement de morphologie du lit s'explique aussi par le fait que, tout au long du XXe siècle et encore de nos jours, des habitations sont construites dans le lit majeur de la rivière, bien souvent après avoir asséché la zone. Pour lutter contre le risque inondation (qui reste naturellement fort dans ces zones), les habitants ont canalisé la rivière dans le but d‘augmenter les vitesses d‘écoulement de l‘eau pour ne pas être inondé. Egalement, il y a encore quelques années l‘entretien principal des rivières consistait à curer mécaniquement le lit avec les risques de surcreusement que cela comporte.


image4


Finalement, la modification de la morphologie du lit de la rivière entraîne des modifications hydrauliques des cours d‘eau à l‘origine de désordres hydrauliquestels que:

  • un changement des faciès d‘écoulement de l‘eau(lentique en amont des moulins)
  • une érosion altérée du lit : conséquence de l‘endiguement de la rivière
  • une érosion altérée des berges : par exemple, des phénomènes d‘érosion régressive en amont des seuils
  • des crues finalement plus importantes en aval
  • des seuils résiduels infranchissables pour les poissons migrateurs

2. la nature du fond:


3 classes sont définies:


Classe Granulométrie
Vases/sables De 4 µm à 15 mm
Pierres/graviers De 16 mm à 256 mm
Artificiel (le plus souvent des briques)

d‘après les données


Rivière Classe Surface en m2 %

La Valmont
Vases/sables 34 239 43%
Pierres/graviers 44 607 56%
Artificiel 810 1%

La Ganzeville
Vases/sables 26 767 47%
Pierres/graviers 29 935 53%
Artificiel 0

On constate une proportion légèrement plus forte de substrat graveleux avec des proportions à peu près identiques pour les deux rivières.


<<précédent  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  suivant>>