banniere du sitelogo du site

presentation generale

3.3 Les usages actuels des rivières


cressonniere
Cressonnière du Bec-de-Mortagne
Piscicultures et cressonnières:
Nous comptons trois piscicultures en activité: deux sur la Valmont, à Colleville: la pisciculture PAIMPARAY, et à Fécamp: la Pisciculture FONTAINE, et une sur la Ganzeville, au Bec-de-Mortagne: la pisciculture BERTRAND. Il existe aussi une pisciculture sur le ruisseau de Gredolle. La seule cressonnière se trouve au Bec-de-Mortagne.

Rejets de dispositifs d’assainissement collectifs :
Dans la vallée de la Ganzeville sont implantés deux systèmes d’assainissement collectifs : le lagunage du Bec-de-Mortagne (en aval du bourg) et la station d’épuration de Toussaint (fossé débouchant au Pont des Ifs). Sur la rivière de la Valmont, le rejet de la station d’épuration de Valmont a lieu en amont du pont de la RD150, celui de Colleville à l’aval de la rue cauchoise et celui de Fécamp, au niveau de la rue du Précieux Sang.


Moulins:
Un seul moulin est fonctionnel: moulin BIGOT, situé sur la Valmont à Fécamp, qui produit encore de la farine.


Loisirs:
Un parcours de kayak s'est mis en place sur la Valmont (derrière le Collège Jules Ferry), en Avril 2006. l‘association de pêche "La truite Cauchoise" loue des portions de rivière et organise des lâchers de truitelles. Les"Jardins de Louanne", jardin pédagogique situé en bordure de la Ganzeville, sensibilise à l‘environnement.


3.4. Les zones remarquables:


Un inventaire faunistique et floristique des deux vallées est actuellement en cours, en vue du classement en espaces naturels sensibles de plusieurs zones. La Valmont est concernée par deux ZNIEFF de type I située à Colleville et à Valmont (superficie inférieure à 100ha) et la Ganzeville par une ZNIEFF de type I d‘intérêt ornithologique au niveau de l‘Etang du Bec-de-Mortagne (6,2ha).


3.5 Les zones d‘expansion de crues(ZEC):


Les zones d‘expansion de crues permettent de stocker les eaux de débordement de la rivière, en cas de fortes pluies. Ces zones jouent donc un rôle important dans la lutte contre les inondations. De plus, des échanges entre ces zones humides et la rivière sont écologiquement bénéfiques (pour la reproduction, le nourrissage et l‘habitat des oiseaux, amphibiens et reptiles).


l‘urbanisation de zones humides (impliquant bien souvent des remblaiements pour la construction d‘habitations et d‘industries) a conduit à une forte réduction des zones naturelles d‘expansion de crues. Une des conséquences est le réhaussement de la ligne d‘eau lors des crues, mais aussi une perte de biodiversité. Un plan de prévention des Risques Inondations intercommunal est en cours. Les conclusions de ce document pourront être intégrées dans les axes d‘intervention de notre syndicat, dès que possible. A partir des études globales et intégrées sur les deux rivières, un premier recensement des zones d‘expansion de crue a pu être établi.


<<précédent  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  suivant>>