banniere du sitelogo du site

etat des lieux


A Fécamp

La rivière de la Valmont s’écoule à Fécamp, sur un linéaire de 4 km 610 sur lequel un ancien moulin fonctionne encore, rue Queue de Renard : « Les Moulins de Fécamp », qui est exploité pour produire de la farine. Des anciens vannages et anciens seuils sont encore présents : à l’aval de la pisciculture Fontaine, à l’école de voile, aval du pont de la rue du 11 Novembre 1918, chemin de Briqueville, en amont du garage Hoyer, derrière le collège Jules Ferry, à l’aval des Résidences St Benoist.

 

L’occupation du sol est urbanisée sur l’ensemble du linéaire, sauf sur la partie la plus en amont où quelques ballastières ainsi qu’une zone humide (face au Musée du chocolat) sont présentes. Une pisciculture est localisée à l’Epinay « La Pisciculture Fontaine ».

A noter que, depuis Avril 2006, un nouvel usage de la rivière est apparu sur Fécamp puisqu’une association de canoé a mis en place, derrière le collège Jules Ferry, un parcours sur la rivière.

 

Le rejet de la station d’épuration se fait au niveau de la rue du Précieux Sang.

 

Le fond du lit de la rivière est graveleux jusqu’au pont près de la station d’épuration, puis devient sableux sur 300 m environ. Ensuite, des tronçons de graviers et des tronçons de sables alternent jusqu’au chemin de Briqueville. Puis, le sable domine jusqu’au Boulevard Suzanne Clément, à partir duquel le substrat redevient graveleux jusqu’aux Résidences St Benoist. Là, le fond devient sableux. C’est à partir du moulin de la rue Queue de Renard que le fond redevient graveleux.   

 

Le faciès d’écoulement des eaux est constitué d’une alternance de radier (principalement en amont du tronçon),  de plat courant (Amont Chemin de Briqueville, amont du boulevard S Clément) et de profond courant (au niveau des jardins du Héron, Résidences St Benoist, aval du Chemin de Briqueville).

 

Une partie des berges est artificialisée de l’aval de l’école de voile à l’ancien moulin rue du 11 Novembre 1918 et de la rue queue de renard à la rue du Précieux Sang, sur un total d’environ 500m. Quelques points d’érosion de berges par affouillement (Jardins du Héron,  Chemin de Briqueville) et aussi par glissement (chemin des moulins de Briqueville) ont été observés. 

 

Concernant la ripisylve, vous pourrez observer trois strates sur l’amont du tronçon, à l’Epinay, puis rapidement, une seule strate dominée d’abord par des hélophytes, puis par des graminées sera présente. Une strate arborescente est localisée en aval et en amont du pont du chemin de fer, près du parc de jeux du Parc de la Rivière.

 

Des indésirables ont aussi été repérés : tels que des alignements peupliers en deux points (près de la station d’épuration et en amont de la résidence des Moulins au Roy) , et quatre foyers de Renouée du Japon, en amont du pont de la rue du 11 Novembre 1918, en amont et en aval du pont de chemin de fer du parc de jeux du Parc de la Rivière, et en amont de la résidence des Moulins au Roy) .