banniere du sitelogo du site


Le piégeage des rats musqués:

Après plusieurs constats chez les riverains connaissant de graves problèmes de détérioration de berges dus à la présence de rats musqués, le Syndicat des Rivières s’est engagé dans une opération de lutte contre ces nuisibles. Dans un premier temps, la garde-rivière a bénéficié en Juillet 2003 d’une formation de 16 heures pour devenir piégeur agréé. Une réunion publique a eu lieu fin Juin 2003 pour informer les riverains sur le cadre réglementaire et les possibilités d’utilisation du matériel de piégeage. A la suite de cette réunion, 24 cages pièges, piéges dits de 1ère catégorie ne tuant pas l’animal, ont été achetées auprès de la Fédération Départementale des Chasseurs. Le Syndicat des Rivières a mis à disposition, gratuitement et après signature d’une convention, une ou plusieurs cages aux riverains qui en ont fait la demande. Il propose aussi aux piégeurs qui le souhaitent, une indemnisation d’1 euro par rat piégé, en contre-partie d’un témoin de capture (la queue du rat musqué) qu’il faut ramener au Syndicat à la fin du mois de Juin de chaque année.


rat musqué


En 2003, 34 cages–pièges ont été distribuées à 19 personnes. Au 30 Juin 2004, un premier bilan a pu s’établir grâce à la récolte des tableaux de bilan de capture des piégeurs : de fin 2003 au 30 juin 2004, 329 rats musqués ont été capturés et on comptait 12 piégeurs actifs sur les deux rivières. En 2005, 11 cages ont été distribuées à 7 riverains. Du 1er Juillet 2004 au 30 Juin 2005, d’après le retour des bilans de captures, 336 rats ont été capturés pour 10 piégeurs dont 8 ont été indemnisés.


Année Nombre de rats tués Nombre de nouveaux piégeurs Nombre total de piégeurs Piégeurs indemnisés
2003/2004 329 - 19 12
2004/2005 366 7 26 8