banniere du sitelogo du site

Infos diverses

Régulation des rats musqués :

De Juin 2004 à juin 2005, 26 riverains ont piégé au total 366 rats musqués à l’aide de cages-pièges. (Ces chiffres sont calculés d’après le retour des fiches bilan de ces piègeurs qui se sont faits connaître).
Nous rappelons que des cages restent disponibles au Syndicat et que l’indemnité de piégeage est d’1€ par rat tué.


Le questionnaire « Riverains » :

10% des riverains, soit 22 personnes sur 220, nous ont répondu. Voici quelques statistiques tirées de ces réponses :

  • 41% des personnes souhaitent recevoir une formation de piégeur agréé.
  • 90% des personnes lisent nos brochures de sensibilisation.
  • 50% des personnes souhaitent des réunions thématiques.
  • 50% des personnes considèrent que les travaux de faucardage sont insuffisants

Un riverain seulement (!) reconnaît déposer ses herbes de tonte sur sa berge et un autre riverain répond "ne plus le faire maintenant"

  

Les études en cours …

L’étude visant au rétablissement de la libre circulation des poissons migrateurs a débuté en Janvier 2004 et se trouve en cours de phase 2 : « propositions d’aménagements ». Le bureau d’études a dû affiner, plus que prévu, ses calculs hydrauliques nécessaires aux projets d’aménagements. A suivre donc …. la fin de l’étude étant attendue pour 2006.

L’action restant à mettre en place dans le cadre du contrat Ville/Port/Agence de l’Eau / Syndicat des rivières revient au Syndicat : il s’agit de la mise en place d’un moyen de piégeage des déchets flottants avant l’entrée dans les bassins portuaires. La mise en place d’un barrage flottant a été proposée et sera étudiée lors du prochain comité de pilotage.


Un projet d’éducation à l’Environnement dans la continuité des actions du Syndicat

Depuis plusieurs années, le Conseil Municipal d’Enfants de la Ville de Fécamp dispose d’une commission Environnement. Pour l’année 2006, ils ont décidé de faire un nettoyage de la Ganzeville (du Moulin Bleu au Parc de la Rivière, à Fécamp) en invitant les enfants des écoles primaires de la ville à y participer.

Parallèlement à cette action, un projet de revalorisation des berges a été élaboré, en collaboration avec notre Syndicat. Les berges du lotissement du Moulin Bleu sont aujourd’hui dégradées par des dépôts de toutes sortes, dont les herbes de tontes qui n’apportent qu’orties et autres « mauvaises herbes ». Le projet consiste à mettre en place des plantes aquatiques sur ces berges pour améliorer le cadre paysager du bord de rivière. La réalisation, par les enfants, d’un petit panneau sur le respect de l’environnement a aussi été envisagée pour tenter de stopper les dépôts sauvages …..

Avec trois interventions de la garde-rivière en milieu scolaire durant cette année, l’éducation à l’environnement fait partie intégrante des missions du Syndicat.


Rappel de la réglementation en matière de pêche :

Lors de l’assemblée générale de la Truite Cauchoise (11/12/05), il a été signalé que plusieurs riverains de la Ganzeville et de la Valmont pratiquaient, sur leur parcelle, des activités de pêche sans carte de pêche.
Nous rappelons que la loi précise que « Toute personne qui se livre à l’exercice de la pêche dans les eaux où s’appliquent la législation et la réglementation (cas de nos deux rivières) doit justifier de sa qualité de membre d’une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPPMA), concrétisée par la possession d’une carte de pêche. » Un conseil amical : une régularisation au plus vite est préférable à un procès-verbal dressé par le Conseil Supérieur de la Pêche.

Page Précédente Page 4 / 4